A+ R A-

Projet de programme 2012/2013


 

PROJET DE PROGRAMME 2012/2013

 

PREAMBULE

 

Dans le cadre du développement de la pratique et du niveau du sport en milieu universitaire, la direction technique nationale (DTN) a  pour objectif :

-  le développement de la pratique sportive pour le plus grand nombre,

-  le développement du sport de haut niveau.

- le prise en compte nécessaire du « sport-santé », du suivi médical et psychologique, sur l’attention particulière à porter au sport féminin et aux handicapés.

 

On essayera d’offrir  une pratique sportive corporatiste, multisports et de tous niveaux à une

Population confrontée à l’entrée dans la vie adulte par le biais des différentes  prérogatives de  notre fédération :

-          l’organisation de compétitions sportives universitaires,

-          délivrance des titres (champion d’Algérie, champion de Wilaya…),

-           représentation internationale de l’Algérie à travers les compétitions mondiales universitaires,

-           favoriser la poursuite des études dans l’enseignement supérieur et le sport de haut niveau : la double excellence,

-           promouvoir la pratique sportive de compétition, facteur de santé, d’équilibre personnel et de réussite universitaire,

-           apporter une contribution essentielle à l’émergence et à la formation des dirigeants, sportifs et citoyens, de demain,

-            s’adapter à des publics de nature, d’origine et de niveaux sportifs divers, pratiquants du plus haut niveau ou à la recherche d’une pratique ludique et de bien-être.

 

PROPOSER UNE OFFRE DE PRATIQUE RENOVEE REPONDANT AUX BESOINS EXPRIMES

 

OBJECTIF N°1.

-          Concevoir une offre adaptée à la nouvelle réalité du public concerné (ensemble des étudiant (e)s post-bacs) et aux valeurs développées : parité, responsabilité, respect,  solidarité  partage,

-          échanges, mixité, brassage social, métissage sportif, éducation ludique, équilibre et sante, double excellence académique et sportive, convivialité, dépassement de soi, joie de l’effort personnel et collectif, esprit d’équipe, intégration, égalité.

OBJECTIF N°2.

-          Poursuivre la différenciation des formules traditionnelles issues du sport fédéral (mixité, effectifs réduits, règlements adaptés, évènements de masse…)

-          Développer de nouvelles pratiques et de nouveaux formats de compétitions, notamment au niveau local avec possibilité de premier accès à la compétition, dans le cadre du projet pédagogique d'établissement, soit en concertation avec les  ligues territorialement compétentes

-          Accorder une vigilance particulière à l’accueil des étudiants boursiers, des jeunes filles ainsi que les personnes en situation de handicap.

OBJECTIF N°3.

-          Elargir le soutien au sport de haut niveau : accueil et suivi des athlètes, conciliation des études et de la pratique compétitive, organisation et/ou participation aux Championnats du Monde et Universiades (FISU) par équipes nationales, valorisation de l’image du sport et de l'enseignement supérieur à l'international,

OBJECTIF N°4.

-          Affirmer notre éthique sportive : Promouvoir le bénévolat étudiant. Renforcer les mesures incitatives ou disciplinaires à dimension éducative (exclusions temporaires, obligation d'arbitrer suite à sanctions sur fautes comportementales).

OBJECTIF N°5.

-          Diversifier les supports de formation à la vie associative et citoyenne : jeunes dirigeants en continuité avec les ligues  et les fédérations, arbitres et juges ; proposer un apprentissage du management des personnes et des organisations : expérimentation de la conduite de projets (réalités humaines, matérielles et financières)

OBJECTIF N°6.

-          Démultiplier l'encadrement par auto-encadrement étudiant tutoré, en liaison avec les formations internes à l'engagement associatif, L’A.S. constitue un terrain privilégié d’apprentissage de l’encadrement pour les étudiants,

OBJECTIF N°7.

-          Participer à l'autonomie financière des étudiant(e)s par rémunération de certaines tâches, dans le respect des obligations légales et règlementaires.

OBJECTIF N°8.

-          Contribuer à la santé de l’étudiant(e) : SANTE PHYSIQUE, SANTE MENTALE, SANTE SOCIALE (Certificat médical, assurance en responsabilité civile par la prise de licence, hygiène et diététique sportive, intégration par le sport…) Prévenir le dopage. Informer sur les conduites à risques.

 

LES ACTIONS A MENER A LA FEDERATION

 

PROMOTION DU SPORT POUR LE PLUS GRAND NOMBRE

Ø  Faciliter l’accès à la pratique sportive pour les « publics prioritaires » :

- Proposer des rencontres nationales en football, en plus des sports collectifs et individuels

- Développer  de nouvelles activités danse avec l’organisation de rencontres nationales.

Ø  Structuration fédérale et projets de développement :

- Diversifier l’offre de pratique nationale en fonction du niveau sportif.

- Proposer en sports collectifs une division nationale  et éventuellement pour d’autre disciplines.

- Solliciter des partenariats nationaux avec des Fédérations pour permettre l’accès à certaines pratiques à coût réduit (karting, bowling, golf…)

- Instaurer un corps d’arbitres étudiants de haut niveau

Ø  SPORT DE HAUT NIVEAU :

- Etablir une liste de nos étudiants sportifs de haut niveau et la faire valider par nos ministères de tutelle.

- Encourager les AS à participer aux  différents championnats internationaux en leur apportant une aide financière.

- prévoir  l’organisation de championnats

- Faciliter l’insertion des sportifs de haut niveau dans les cursus universitaires et le marché de l’emploi

- Participer aux championnats du monde et aux universiades avec le meilleur collectif possible : développer les relations avec les fédérations partenaires, pour une prise en compte de nos championnats internationaux dans le parcours de leurs athlètes vers le haut niveau.

- Formaliser ces accords par la signature ou le renouvellement de conventions.

Ø  SANTE ET SPORT

En coopération avec la médecine préventive universitaire :

- Promouvoir le sport comme facteur de santé, d’équilibre et de réussite universitaire.

- Communiquer sur ces thèmes :

· Passeport médical….

· Charte de bonne conduite et de non prise de produits interdits ou de méthodes illicites lors de compétitions

- Informer sur les risques liés à l’alcool, au tabac et au cannabis.

Assurer un suivi médical performant de nos équipes de France, par des professionnels de santé.

Ø  FORMATION

- Mettre en place le plan de formation des arbitres, juges et jeunes dirigeants

- - Conventionner avec les fédérations sur les plans de formation et les équivalences fédérales.

- Impliquer les étudiants et particulièrement les étudiantes pour une meilleure parité, au sein des comités directeurs, comme dirigeants et organisateurs,

Ø  RECHERCHE

- Recenser les établissements d’enseignement supérieur ayant des laboratoires de recherche dans le domaine sportif.

- Identifier les thèmes de recherche pouvant intéresser les fédérations.

- Rechercher les établissements d’enseignement supérieur ayant les compétences requises pour mettre en œuvre ces études.

- Assurer le lien : fédérations/ établissement d’enseignement supérieur.

- Assurer le suivi des projets de recherche, soutenus par le ministère.

 

LES ACTIONS A MENER DANS LES COMITES REGIONAUX DU SPORT UNIVERSITAIRE

 

Ø  PROMOTION DU SPORT POUR LE PLUS GRAND NOMBRE

Faciliter l’accès à la pratique sportive pour les « publics prioritaires »:

- Se rapprocher des Ligues ou des structures privées pour permettre l’accès à leurs pratiques à coût réduit (ex : Bowling, Equitation, Golf,  Voile …)

- Accueillir les étudiants en situation de handicap sur des compétitions traditionnelles

- Proposer en plus des compétitions traditionnelles des compétitions régionales pour les étudiantes : sports collectifs de grand terrain, rencontres de danse

- Favoriser la représentation féminine dans les instances dirigeantes du Sport U.

Structuration fédérale et projets de développement :

- S’adapter au calendrier universitaire et aux demandes des AS

- Proposer des compétitions accessibles à tous niveaux et à tous publics

- Développer les compétitions corporatistes identitaires (inter- facultés)

- Organiser des manifestations ponctuelles (tournois internes)

Lutte contre les incivilités et la violence :

- Mettre en place sur les compétitions de sports collectifs des trophées du « fair play)

- En cas de sanction utiliser prioritairement les mesures éducatives : obligation d’arbitrer plusieurs matchs.

- Utiliser les mesures préventives avec comptabilisation des cartons jaunes et rouges

- Valoriser le rôle de l’arbitre

Ø  SPORT DE HAUT NIVEAU

- Soutenir les AS souhaitant organiser des rencontres internationales

- Aider les AS qualifiées pour les encourager à participer aux championnats internationaux

- Organiser des championnats continentaux ou championnat du monde

- Faciliter l’intégration des sportifs de haut niveau dans les cursus

Ø  SANTE ET SPORT

- S’assurer de la prise de licence avant toute compétition (pour le certificat médical)

- Délivrer le passeport médical pour lutter contre le dopage en informant sur les substances interdites

- Participer à la santé des étudiants en proposant des actions « tester votre forme » en relation avec les centres de médecine du sport

- Assurer la sécurité des compétitions avec présence de médecins sur les championnats à risque.

Ø  FORMATION

- Faire arbitrer les rencontres locales et régionales par des arbitres étudiants

- Accueillir des stagiaires

- Impliquer les étudiants au sein des comités directeurs, comme dirigeants et organisateurs

- Organiser les formations régionales, d’arbitres, de juges et de dirigeants.

- Organiser les formations nationales sur demande de la fédération (pour les dirigeants) et dans le cadre de l’organisation de championnats d’Algérie  pour les juges et arbitres.

- Accueillir des stagiaires des établissements d’enseignement supérieur pour :

· l’organisation de championnats (formation au management et à la conduite de projets)

· l’encadrement des compétitions

· la formation des juges et des arbitres

· la formation des capitaines d’équipes.

- Valoriser la formation en indemnisant les arbitres formés

Ø  RECHERCHE

- Proposer des compétitions permettant d’expérimenter les recherches en cours.

- Etre l’interface entre le monde universitaire et le monde fédéral régional.

 

ACTIONS A MENER DANS LES ASSOCIATIONS SPORTIVES EN COLLABORATION ETROITE AVEC LES LIGUES DE WILAYA

 

Ø  PROMOTION DU SPORT POUR LE PLUS GRAND NOMBRE

Faciliter l’accès à la pratique sportive.

- Proposer des activités nouvelles, accessibles aux étudiantes.

- Organiser des manifestations ponctuelles (tournois internes) conviviales favorisant la mixité et la participation de tous

Lutte contre les incivilités et la violence :

- Sensibiliser les étudiants sur le respect de l’arbitre et de l’adversaire

- Inciter les étudiants à arbitrer pour prendre la mesure des difficultés qu’un arbitre peut rencontrer sur le terrain.

Ø  SPORT DE HAUT NIVEAU

- Recenser les sportifs de haut niveau et faciliter leur accueil au sein des AS.

- Organiser des rencontres internationales avec des universités partenaires.

- Les aider à prendre contact avec le « département Haut niveau » de l’Université ou avec un entraineur national. Les informer des droits (aménagements, suivi, soutien …) et devoirs liés à leur statut.

Ø  SANTE ET SPORT

- Exiger un certificat médical pour la pratique compétitive à l’inscription dans l’établissement.

- Eduquer les pratiquants à une meilleure évaluation de leur potentiel physique

- En collaboration avec les services de médecine préventive : Mener des actions de sensibilisation sur le thème : sport facteur de santé et d’équilibre

Promouvoir la diététique et les règles d’hygiène

Alerter sur les risques liés à l’alcool, au tabac et au cannabis.

Ø  FORMATION

- Impliquer les étudiants dans la gestion des AS comme entraineurs, joueurs, dirigeants, organisateurs.

- Valoriser dans les cursus l’investissement des étudiants dans les AS.

- Les encourager à participer aux formations de jeunes dirigeants, d’arbitres et de juges par des mesures incitatives (prise en compte dans le cursus par exemple)

- Favoriser la prise de responsabilités des étudiantes dans le fonctionnement de l’AS

Ø  RECHERCHE

- Proposer des thèmes de recherche en fonction des réalités des laboratoires des établissements et des besoins exprimés sur le terrain.

- Participer à des expérimentations sur les thèmes de recherche engagés.

Exemple : ergomètres, feuilles de match…

 

COMMUNIQUER SUR NOTRE IDENTITE ET NOS ACTIONS

 

Dans son processus de développement, notre Fédération se doit d’affirmer son existence en communiquant sur son organisation, ses valeurs et les événements qu’elle organise ou auquel elle participe. Cette communication s’articule autour d’un objectif majeur : accroître notre notoriété. Quatre cibles peuvent être identifiées :

- les étudiants

- le monde universitaire

- les ministères, les fédérations, le mouvement sportif

- les médias

Ø  COMMUNICATION VERS LES ETUDIANTS

Objectif : se faire connaître du plus grand nombre, attirer de nouveaux licenciés

Au niveau régional :

Utiliser et développer l’ensemble des outils de communication à disposition : sites web régional et national, magazine, newsletter…

Travailler sur l’affichage : kakemonos, panneaux, banderoles

S’appuyer sur les personnes (enseignants et étudiants) et les structures (AS) ressources pour diffuser l’information

Au niveau national :

Utiliser et développer les différents outils de communication : site web, magazine fédéral, guide sportif, plaquettes, TV…

Développer de nouveaux outils : e-mailing, web TV

Ø  COMMUNICATION VERS LES UNIVERSITES ET LES ECOLES

Objectif : accroître notre reconnaissance au sein de la communauté universitaire

Au niveau régional :

Communiquer auprès des Présidents d’Universités et Directeurs d’Ecoles afin de les sensibiliser sur la place du sport universitaire de compétition, l’organisation des compétitions, les résultats de leurs équipes et athlètes, du niveau local au niveau international

Au niveau national :

Assurer une communication permanente et régulière auprès des responsables des groupements nationaux, leur communiquer ainsi qu’aux Présidents et Directeurs  ’établissements, les résultats internationaux de la fédération.

 

COMMUNICATION VERS LES MINISTERES, LES FEDERATIONS, LE MOUVEMENT SPORTIF ET LES COLLECTIVITES TERRITORIALES

 

Objectif : informer sur nos actions et les principaux événements nationaux et internationaux

Au niveau national :

Diffuser les informations par différents biais - e-mailing, magazine, newsletter, guide, plaquettes, web TV… – auprès des :

- Ministères concernés : ministres, cabinets, service communication/presse

- Fédérations : Présidents, DTN, service communication/presse

- comité olympique : Président, cabinet, service communication/presse

- personnalités du monde sportif

Au niveau régional :

Communiquer vers les élus locaux : ville, wilaya, daïra

Ø  COMMUNICATION VERS LES MEDIAS

Objectif : diffuser l’information sur nos principaux événements nationaux et internationaux

Au niveau régional :

Développer les relations presse en créant son propre réseau

Publier des communiqués et assurer une large diffusion

Au niveau national

Développer les relations presse sur les événements internationaux

Diffuser les informations auprès des médias par différents biais - e-mailing, newsletter, magazine, guide, plaquettes, web TV…